Le Permis Cycliste, pourquoi ?

Le vélo aujourd’hui


Longtemps considéré comme un loisir ou comme un sport, le vélo est devenu ces dernières années un moyen de déplacement comme les autres. Respect écologique, gain de temps dans les grandes villes, économie et une façon pratique de ‘’bouger’’ quotidiennement, sont les principaux attraits du vélo dont l’usage explose notamment grâce à l’offre nouvelle en libre-service dans les agglomérations.
Ainsi on constate que, 3.1 millions de vélos ont été vendus en France en 2009 et que la part des vélos utilisés pour se déplacer en milieu urbain ne cesse de progresser : en 2010, ils représentaient 27% des déplacements contre 17% en 2000 (Conseil national des professions du cycle). La France est le 4ème pays consommateur de cycles par habitant (5,4 vélos pour 100 habitants) après le Japon, les Pays Bas et les Etats-Unis.
Face au développement de ce mode de transport, la France a développé ses infrastructures notamment les pistes cyclables et a mis en place des règles propres aux cyclistes…


Les risques encourus

On apprend à faire du vélo mais pas à conduire un vélo !
Malgré l’engouement pour ce type de transport, les esprits refusent encore de considérer le vélo comme un véhicule au même titre que les autres et de trop nombreux usagers s’autorisent à ne pas respecter le code de la route.
Pourtant les statistiques parlent d’elles-mêmes :

  1. La part des cyclistes tués a augmentée entre 2002 et 2009 (2.9 % à 3.8 %) alors même que la mortalité sur la route, tous véhicules confondus, diminuait (-44.8 % entre 2002 et 2009).
  2. 8 % des cyclistes tués au moins de 14 ans.
  3. En 2009, 162 cyclistes ont été tués, la majorité par un véhicule léger.
  4. La tête et la face comptent pour un quart des atteintes chez les cyclistes en cas d’accidents